VOICI QUELQUES CONSEILS POUR LES EVJF !!

conseils evjf

Quelques conseils !!

Lorsqu’on est désigné comme témoin d’un enterrement de vie de jeune fille, on tente un maximum de rendre cette journée mythique et mémorable. Pour vous accompagner dans la création de votre programme, cette rubrique vous énumère de précieux conseils pour réussir une journée d’enterrement de vie de jeune fille en mettant en avant les pièges à éviter et les règles d’or à appliquer ! Prenez connaissance, sans plus attendre, de ces précieux conseils.

Conseil
---
N°13
Les questions à poser aux participantes ?
Quelles sont les questions essentielles à poser aux participantes ?

L’organisation de l’enterrement de vie de jeune fille peut rapidement tourner en casse-tête chinois. En effet, il va falloir trouver une date commune à toutes les participantes, mais également une date possible pour la future mariée. Sans omettre que toutes les jeunes filles ne disposent pas du même compte en banque ou encore de la santé ou condition physique (personnes handicapées ou femmes enceintes par exemple). Pour simplifier l’organisation de l’enterrement de vie de jeune fille, il est, par conséquent, indispensable de s’informer auprès des participantes (sous-entendu que vous avez déjà effectué les démarches auprès de la future mariée pour recueillir les coordonnées des participantes à inviter). Voici une petite liste de questions essentielles :

Question 1 : Les disponibilités des participantes

Le début de l’organisation étant de trouver une date commune à l’ensemble des participantes. Plus y a des filles à inviter plus il est difficile de trouver une date qui convient à toutes les filles. Armez-vous de patience. Avant de poser la question aux filles, renseignez-vous auprès de la future mariée. Demandez-lui de vous donner cinq dates allant d’une semaine à trois mois avant la date du mariage. Parmi ces cinq dates énumérées par la future mariée, n’en retenez que trois (les dates se rapprochant le plus du jour de mariage). Proposez ensuite ces dates aux filles. Elles ne devront en retenir qu’une.

Question 2 : Les conditions physiques et de santé

La question est un peu délicate à poser, mais indispensable pour réussir à faire un programme qui puisse correspondre à l’ensemble des participantes. Une femme enceinte, par exemple, ne pourra pas s’adonner à des activités sportives de l’extrême. Par contre, elle pourra vous rejoindre en après-midi et en soirée. Ainsi, malgré sa grossesse elle ne sera pas épargnée et pourra, elle aussi, participer à l’enterrement de vie de jeune fille de la future mariée. Il en, est de même, pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite (jambe cassée, bras plâtré, etc.). En prenant connaissance de ces informations, il sera plus facile de contenter la troupe de fêtardes en incluant des activités adaptées à tous. Pour poser la question, jouez la carte de l’humour en expliquant les raisons de cette question, qui peut paraître étrange.

Question 3 : Le budget possible

Parler d’argent est souvent source de conflits. Et pour cause, tout le monde ne dispose pas du même budget financier. Cette question est, par conséquent, plus qu’essentielle pour réussir à réunir toutes les filles proches de la future mariée. N’oubliez pas qu’il est préférable d’organiser une journée simple et classique où toutes les filles pourront participer, plus tôt qu’une journée forte en activité, mais pour laquelle seules quelques convives pourront s’offrir. Dans cette optique, il est vivement conseillé avant d’établir le programme de s’informer sur les disponibilités financières de chacune. Si vous en avez les moyens, proposez une possibilité d’étalement de la dette (en deux-trois fois). Pour simplifier votre demande, proposez plusieurs fourchettes de prix aux filles. Par exemple : 30-60 euros, 60-100 euros, 100-150 euros ou plus. Elles n’auront alors qu’à choisir la fourchette qui correspond à leurs budgets, et vous aurez la possibilité de faire une estimation du budget total.

Question 4 : Les activités

Tout le monde n’est pas adepte des sensations de l’extrême ou sportive ! Si vous souhaitez intégrer à la journée « enterrement de vie de jeune fille », des activités de groupe (hammam, spa, restaurant, accrobranche, etc.), il est préférable de recueillir l’avis de chaque participante. Dans le cas contraire, si une participante ne se sent pas de faire une activité du programme, elle risquerait de décliner l’invitation. Ne risquez pas de perdre une participante en osant poser cette question importante.