VOICI QUELQUES CONSEILS POUR LES EVJF !!

conseils evjf

Quelques conseils !!

Lorsqu’on est désigné comme témoin d’un enterrement de vie de jeune fille, on tente un maximum de rendre cette journée mythique et mémorable. Pour vous accompagner dans la création de votre programme, cette rubrique vous énumère de précieux conseils pour réussir une journée d’enterrement de vie de jeune fille en mettant en avant les pièges à éviter et les règles d’or à appliquer ! Prenez connaissance, sans plus attendre, de ces précieux conseils.

Conseil
---
N°2
Qui doit organiser ?
Qui organise l’enterrement de vie de jeune fille ?

L’enterrement de vie de jeune fille n’existe que depuis 1970. Jadis, seuls les hommes profitaient de cette tradition prénuptiale. En terme général, cette tradition permet à la femme de profiter pleinement des joies de la vie de célibataire. Si l’on s’attache aux valeurs, l’enterrement de vie de jeune fille est entièrement organisé par les témoins du mariage (aussi appelés les demoiselles d’honneur). Toutefois, aucune règle n’impose cette organisation et tout le monde est entièrement libre de gérer l’organisation selon sa convenance et ses exigences. Si les demoiselles d’honneur ne se sentent pas à la hauteur pour parfaire cette organisation, rien ne vous empêche d’utiliser d’autres stratagèmes. Par exemple, la future mariée peut demander à une personne proche de prendre les responsabilités. Les filles proches de la mariée peuvent également se réunir, afin d’établir ensemble un programme pour cette journée qui se doit d’être mythique et mémorable. La responsable de l’organisation devra, toutefois, s’y prendre un mois à l’avance afin d’amasser les fonds nécessaires pour parfaire cette dernière journée de célibataire. N’hésitez pas à relancer les retardataires !


Autre astuce : toutes les participantes sont les organisatrices de cette journée de célibataire. C’est possible ! Toutefois, la personne la plus proche de la future madame X devra s’attacher à réunir toutes les participantes autour d’un apéritif dinatoire pour discuter et mettre en place le programme. Idée intéressante à exploiter qui permet de faire connaissance avec toutes les participantes conviées à l’enterrement de vie de jeune fille et de partager les idées d’activité tout en prenant connaissance des situations et des disponibilités de chacune. En effet, une femme enceinte ne pourra pas s’adonner au rafting par exemple et certaines devront poser une journée pour participer à la festivité.