VOICI QUELQUES CONSEILS POUR LES EVJF !!

conseils evjf

Quelques conseils !!

Lorsqu’on est désigné comme témoin d’un enterrement de vie de jeune fille, on tente un maximum de rendre cette journée mythique et mémorable. Pour vous accompagner dans la création de votre programme, cette rubrique vous énumère de précieux conseils pour réussir une journée d’enterrement de vie de jeune fille en mettant en avant les pièges à éviter et les règles d’or à appliquer ! Prenez connaissance, sans plus attendre, de ces précieux conseils.

Conseil
---
N°3
Quand commencer ?
Quand commencer l’organisation d’un enterrement de vie de jeune fille ?

Lorsqu’on est désignée comme organisatrice d’un enterrement de vie de jeune fille, on ne sait pas toujours par où commencer. Il faut bien l’avouer, il est indispensable de se créer un planning et s’attacher à le suivre à la lettre. Avant tout de chose, il est bon de savoir que l’enterrement de vie de jeune fille se fait 1 semaine avant la date cruciale du mariage ou dans le mois qui le précède. Ne cherchez pas à vous la jouer comme dans les films américains, la festivité risquerait de tourner au drame. En prime, la future mariée risquerait de ne pas être dans son plus beau jour pour son événement exceptionnel. Vous n’êtes pas là pour gâcher son grand jour, mais pour vous amuser à enterrer son passé de célibataire. Jouez la carte de la prudence ! La future mariée sera bien assez angoissée par son mariage…Dans cette optique, prévoyez l’enterrement au maximum une semaine avant. Quant à vos préparatifs, laissez-vous deux (voir trois selon votre emploi du temps) mois pour organiser ce prestigieux jour et réussir à récupérer l’ensemble des fonds. N’hésitez pas à imposer une date limite pour la récupération des fonds (certaines personnes peinent à payer…, il faudra, dans ce cas de figure improviser… ne vous laissez pas surprendre).