VOICI QUELQUES CONSEILS POUR LES EVJF !!

conseils evjf

Quelques conseils !!

Lorsqu’on est désigné comme témoin d’un enterrement de vie de jeune fille, on tente un maximum de rendre cette journée mythique et mémorable. Pour vous accompagner dans la création de votre programme, cette rubrique vous énumère de précieux conseils pour réussir une journée d’enterrement de vie de jeune fille en mettant en avant les pièges à éviter et les règles d’or à appliquer ! Prenez connaissance, sans plus attendre, de ces précieux conseils.

Conseil
---
N°9
Qui inviter ?
Qui inviter pour un enterrement de vie de jeune fille ?

Si vous êtes l’organisatrice d’un enterrement de vie de jeune fille, après la question du budget et de l’organisation, une autre question se pose : qui inviter à cette traditionnelle journée où la future mariée va enterrer définitivement sa vie de célibataire . Étant témoin du mariage de la future mariée vous devez normalement (on dit bien normalement !) avoir connaissance de toutes les filles qu’elle souhaiterait avoir à ses côtés en cette majestueuse journée basée sur le rire et la complicité. Toutefois, ce n’est pas toujours le cas. Dans cette optique, adieu les traditions…il faut demander à la future mariée de faire la liste de ses amies les plus proches avec adresse mail (plus rapide pour des contacts) et numéro de téléphone (tout le monde n’a pas Internet). Avec cette liste, vous êtes certaines de n’oublier aucune amie proche de la future mariée. C’est, par conséquent, un bon début pour éviter les discordes lors de la journée en l’honneur de la future pendue. Il ne faudrait pas que la future mariée soit déçue de ne pas avoir ses amies les plus proches à ses côtés.

Autre astuce indispensable : n’hésitez pas à demander à la future mariée si, parmi sa liste d’invités, certaines filles sont rivales. Bien que la journée soit basée sur des gages, des défis et des activités, elle n’est pas synonyme sur de règlements de compte. Dans cette optique, il est préférable de connaître la situation afin d’anticiper et d’atténuer les tensions possibles.

À ne pas négliger : Il est possible que le confident de la future mariée soit un homme (son frère, son cousin, un ami d’enfance par exemple). Dans cette optique, bien que ce soit une journée « normalement » entre filles, il est possible que la future mariée demande que ce dernier soit présent. Ne lui refusez pas ce petit caprice. Vous pouvez, dès lors, inviter ce dernier à participer à la soirée « brunch » ou l’incorporer dans le programme en le déguisant en jeune femme.